• Préparation d'un échantillon d'ADN en laboratoire
    Sélection de lignées

Sélection de lignées

Présentation générale

En un mot

Dans ce cas, vous croisez deux lignées parentales dont les propriétés souhaitées se complètent le plus possible. Des lignées de plantes homozygotes sont développées à partir de la descendance et sont appelées variétés lignées.

Avantages

Les variétés lignées sont très homogènes et la progéniture de ces plantes est génétiquement stable.

Inconvénients

Long : Plusieurs cycles doivent être effectués et plusieurs générations doivent être croisées et sélectionnées par autofécondation avant d’atteindre le résultat souhaité.

Développement

Les variétés autogames de l'agriculture traditionnelle, appelées cultivars, sont des mélanges de lignées. Dans un sens, les variétés lignées en sont issues.

Et chez KWS

Sélection d'orge et de blé

La sélection de lignées est utilisée pour les variétés de plantes qui se reproduisent habituellement par autopollinisation, par exemple l'orge, le blé, l'avoine ou les pois. Ces plantes sont fertilisées par leur propre pollen, avant même la fin de la phase de floraison. Cependant, cela ne conduit pas à l'augmentation de la diversité génétique recherchée par les sélectionneurs, car les gènes ne sont pas mélangés. Pour rendre la sélection possible, les sélectionneurs font une sélection croisée ciblée de deux lignées parentales, qui se complètent le plus possible en termes de propriétés souhaitées.

Ensuite, le sélectionneur sélectionne les plantes ayant les spécifications de performance souhaitées en matière de santé, de rendement et de qualité (sélection). Après plusieurs cycles de sélection, une nouvelle variété est établie à partir de la meilleure plante et, comme cette plante est cultivée par autofécondation, les plantes de cette variété sont très uniformes (homogènes). Cette procédure s'appelle la sélection de lignées. On obtient finalement des variétés lignées en grande partie homozygotes et homogènes présentant les nouvelles caractéristiques souhaitées. Elles peuvent être reproduites à l'identique par autopollinisation pour les cultures agricoles.

grafiken_grau__linienzuechtung.png

Ce processus souvent fastidieux peut être accéléré : La technique de double haploïdie implique d’isoler des cellules végétales haploïdes, par exemple du pollen. Elles contiennent uniquement du matériel génétique mâle, soit la moitié du jeu de chromosomes. Si le jeu de chromosomes est ensuite à nouveau dupliqué, tous les attributs caractéristiques sont présents sous forme homozygote.


Dans ce but, les sélectionneurs créent des cultures de cellules polliniques à partir de tissus et une plante se développe. Jusque-là, elle ne possède qu'un demi-jeu de chromosomes. Les plantes appelées haploïdes doubles homozygotes, résultent d'une nouvelle duplication du jeu de chromosomes. Cela permet de gagner du temps par rapport à la sélection traditionnelle de lignée avec autofécondation répétée. Cela permet aux agriculteurs d’avoir accès aux progrès de la sélection plus rapidement.

Votre contact

Max Goerner
Max Goerner
Lead of Corporate/Strategic Communications
Global Marketing and Communications
Envoyer un email
CONTACT