L’évolution de la maturité de nos variétés de maïs

Le monitoring sur la matière sèche de KWS donne un aperçu national de la maturation des plantes de maïs. Les valeurs varient d'une région à l'autre. Néanmoins, les caractéristiques de la variété et l'influence des conditions météorologiques sont très clairement visibles dans l'évaluation globale. Ici, vous pouvez lire un bref résumé du monitoring de la saison du maïs de cette année.

La saison des cultures 2020 s'est montrée très bonne pour le maïs. De nombreuses exploitations agricoles ont pu obtenir des rendements de maïs ensilé élevés, parfois même records. La raison principale de cette situation est la régularité des précipitations qui a permis une forte croissance des plantes sans provoquer des conditions de stress. De plus, les conditions météorologiques pendant la floraison étaient surtout sèches et chaudes, ce qui a eu un effet positif sur le fourrage des épis.

Si l'on examine les courbes de maturation du monitoring, il est facile de constater que le séchage des plantes n'a pas eu lieu régulièrement. Les conditions météorologiques ont une énorme influence sur la vitesse de maturation. Par exemple, le temps humide a commencé à la fin du mois d'août. Après une augmentation rapide des valeurs de teneur en matière sèche au début de la saison, les plantes de maïs n'ont pratiquement pas séché entre le 27 août et le 3 septembre. L'humidité du sol a stimulé à nouveau la production de biomasse et a ainsi amené la maturation des plantes de maïs presque à l'arrêt.

Une semaine plus tard, la Suisse a connu des températures élevées et de nombreuses heures d'ensoleillement. Or, la maturation des peuplements de maïs s'est à nouveau déroulée rapidement. Au moment du 4e monitoring, le 10 septembre, la majorité des plantes de maïs sont même prêtes pour la récolte pour l’ensilage. Hormis les champs de démonstration pour la production de maïs grain, la plupart des champs de maïs ont été récoltés le 17 septembre lors du 5e monitoring.
Il est important de savoir que la teneur en matière sèche ne se développe pas de même vitesse vers la fin de la saison malgré le temps chaud. Bien que des augmentations record de 5 % par semaine ont parfois été atteintes au début de la saison de monitoring, une augmentation de 1 à 2 % par semaine en automne en septembre est possible.

La récolte de maïs d'ensilage est recommandée pour une teneur en matière sèche d'environ 35 %. Pour le stockage dans des silos-couloir, il est également possible d'ensiler un peu plus tôt, afin d'obtenir un compactage optimal et d'éviter ainsi le réchauffement. Pour les silos-tour, la teneur de 35 % peut également être légèrement dépassée. De cette façon, l'amidon peut être obtenu grâce à la maturité avancée de l'épi de maïs.

Echantillons de laboratoire avec le laboratoire mobile KROQ

Echantillons de laboratoire avec le laboratoire mobile KROQ

Contact