Colza KWS, la réponse Phoma

Le phoma reste la maladie la plus préjudiciable qui peut faire perdre sur les dernières semaines du cycle plus de 50 % du potentiel de rendement. Depuis quelques années, nous lui avons pourtant moins prêté attention…

Phoma_FELICIANOKWS.jpg

Pourquoi le risque Phoma est-il fort en 2020 ?

Nous avons connu un automne et un hiver 2019/2020 très humides. Cette situation a été très favorable au développement du champignon. De plus, et c’est l’élément essentiel, les résistances efficaces jusqu’à présent pour protéger les colzas de la maladie sont contournées.

La meilleure protection reste la génétique car aucun traitement fongicide n’est efficace. Il existe 2 types de résistance :

  • Une résistance quantitative : une multitude de gène avec une efficacité individuelle parfois moindre permettent, ensemble, d’empêcher la propagation de la maladie dans la plante.
  • Une résistance qualitative : Un seul gène, particulièrement efficace, permet d’empêcher la pénétration du Phoma dans la plante. Pendant de nombreuses années, le gène Rlm7 a été utilisé. Cependant, le Phoma a, à présent, contourné la résistance de ce gène, ouvrant la porte à la maladie. On peut le remarquer au champ cette année car les variétés porteuses de ce gène sont atteintes de Phoma et présentes des notes G2 élevées. Comme nous avons perdu l’habitude d’en observer, nous pouvons confondre le Phoma avec du Pieds secs dans certaines situations.

Face à la possibilité d’une perte élevée de rendement, et afin d’anticiper le contournement du gène Rlm7, KWS a sélectionné des variétés avec un nouveau gène de résistance au Phoma : le gène RlmS. Ce nouveau gène est aujourd’hui le seul capable de protéger intégralement les colzas face à la maladie la plus nuisible de son cycle. Une parcelle atteinte de Phoma voit son potentiel rendement réduit de plusieurs dizaines de quintaux !

FELICIANO KWS a été la première variété commercialisée avec le gène RlmS. Visuellement, la variété possède des tiges très vertes, jusqu’à maturité. Sa forte résistance face au phoma la protège également indirectement contre la maladie pieds secs. Le grain est ainsi alimenté jusqu’au bout pour offrir le maximum de rendement !

FELICIANO KWS en été

La triple résistance Phoma par KWS

Vous souhaitez lire plus d'articles comme celui-ci ?