La croissance continue du marché nématodes

Alors que le marché des semences de betteraves sucrières s'est compressé de plus de 30 000 unités, celui des nématodes a progressé de 17 000 unités.

Ainsi, c'est plus d'un hectare de betteraves sur quatre en France qui est semé avec une variété double tolérantes rhizomanie/nématodes.

La picardie reste de loin la région la plus utilisatrice de variétés nématodes, avec près de 40 % des surfaces emblavées. Mais les régions telles que le Nord-Pas-de-Calais et la Champagne ont eu des progressions très dynamiques. Même la Normandie, sur le département de l'Eure, est couverte à plus de 12%.

Votre contact KWS
marche-nt-2020.jpg

Deux raisons essentielles expliquent cette évolution lors des semis 2020 :

  • Le besoin de sécuriser la production dans les zones historiques, en particulier à proximité des anciennes râperies (nombreuses dans le Nord de la France).
  • Les performances des variétés qui se confirment, quelle que soient la région et les conditions climatiques, par leur potentiel de rendement en terrain sain et leur stabilité année après année.

Pour vos semis 2021, ne prenez pas de risque quand ce dernier peut être facilement couvert !
resultats-nt-2020.jpg

Vous n'êtes toujours pas convaincus ? Retrouvez des témoignages d'agriculteurs ayant basculé à 100 % vers des variétés nématodes

Les agriculteurs témoignent

jeremie_thiebault.jpg

M. Jérémie Thiebault, agriculteur à Germinon (51)

"Aujourd'hui, je ne prends plus aucun risque, je fais le choix de variétés nématodes"

yves_courtaux.jpg

M. Yves Courtaux, agriculteur à Ytres (62)

"En plus de leur très bonne tolérance aux nématodes, ce que j'apprécie également chez les variétés KWS est leur tolérance aux maladies du feuillage"

s_bastien_dereudre.jpg

M. Sébastien Dereudre, agriculteur à Cappelle la Grande (59)

"Suite à un echec en 2014, je suis passé sur des variétés nématodes. Aujourd'hui, au vu du haut niveau de productivité de ces variétés, je suis convaincu d'avoir fait le bon choix."

eric_hubscher.jpg

M. Éric Hubscher, agriculteur à Tilloy-et-Bellay (51)

"Aujourd'hui, nous n'avons plus les moyens de prendre des risques. Pour les prochains semis, suite à un 1er essai concluant de variétés nématodes KWS en 2019, plus de 20% de ma sole sera semée avec ce type de variétés."

antoine_poupart.jpg

M. Antoine Poupart, agriculteur à Vironchaux (80)

"En 2018, j'ai testé pour la première fois une variété nématodes. Malgré deux années sèches, j'ai constaté un très bon comportement de ces variétés et avec un rendement supérieur aux variétés classiques."

nicolas_souplet.jpg

M. Nicolas Souplet, chef de culture à Villeloup (10)

"Confrontée depuis plusieurs années par des ronds de nématodes et au vu du bon comportement des variétés nématodes KWS face au stress hydrique et à la cercosporiose, aujourd'hui toute ma sole est couverte avec ce type de variétés."

pascal_lefer.jpg

M. Pascal Lefer, agriculteur à Wambaix (59)

"En prélevant quelques betteraves, j'ai découvert des kystes de nématodes. J'ai été très surpris car je n'avais constaté aucun symptômes d'extériorisation. L'année prochaine, je testerai des variétés nématodes sur 50% de mes surfaces."

edouard_guilbart.jpg

M. Edouard Guilbart, agriculteur à Vironchaux (80)

"Il y a 2 ans, suite à une pression plus importante des nématodes, j'ai fait le choix de basculer totalement sur des variétés nématodes. Cette année, je constate que les variétés nématodes KWS ont très bien résistées au sec et avec une bonne tolérance à la cercosporiose."